Comité de Suivi, ailleurs si j'y suis, à Paris- 10 mars 2015

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Comité de suivi Aménagement des Rythmes Educatifs ARE- PARIS (FCPE75)

10 mars 2015 -et résultats sondage FCPE 75

 

Questionnaire de la FCPE Paris début mars 2015 : 1230 réponses (les Questions)

Compte-Rendu FCPE du Comité de Suivi ARE de Paris -10 mars 2015 (avec résultats sondage)

Extrait (ce qui a intéressé l'Uléa en orange, ce qui nous a super intéressé en orange et souligné) :

Introduction de Bruno Julliard 1er adjoint de la maire de Paris : Confirmation de la présence du REV (référent Education Ville) aux conseils d'école. Les échanges entre les équipes en début d'année se sont bien passés.

M. Dechambre DASEN 1 Académie de Paris : Il faut travailler sur la cohérence des temps éducatifs, les échanges entre équipes ont été fructueux. Il faut mieux articuler les temps d'apprentissage.

Madame Boisneau-Israël DASCO 2 éducatrices jeunes enfants chargées de mission depuis avril 2014 interviennent sur 4 arrondissements et sur les niveaux de maternelle allant de TPS à la Moyenne section. Elles viennent en appui aux équipes in situ (posture, compétence professionnelle, adaptation des contenus pédagogiques des ateliers, respect du rythme physiologique des enfants). Privilégier le binôme ASEM/ animateur. Il a été élaboré une malle 5 sens adapté aux plus petits, 8 écoles et 15 ateliers en bénéficient (350 enfants). 364 autres malles sont sur toutes les écoles, les deux éducatrices répondent à toutes les demandes d'intervention.

UNSA-éducation : Quelles sont les directives pour les sorties scolaires depuis le PPMS ? La Ville sort à nouveau sans restrictions, les enseignants pas vraiment. Il faut que la parole des adultes soit harmonisée. Les améliorations doivent être suivies de faits. Le ménage pose encore souci et les remplacements. Sur le plan pédagogique il faut une évaluation.

UNSA-animation : Il faut clarifier les tâches ( pipi etc) en élémentaire il y a une demande d'accélération des formations. Quelles perspectives pour 2016 ? Il faudrait 1 REV par école. Le chauffage est baissé par économie pendant les vacances scolaires de Noël et d'hiver, les enfants et animateurs ont froid. Revoir le CPPE dans les écoles. Règles de vie commune : le conseil d'école n'a pas à décider des règles de vie sans le périscolaire. Il faut que cela naisse d'un travail commun. Mairie du 18e: Demande d'avoir la main sur les marchés locaux (associations de proximité)

SNES-FSU: Demande d'évaluation rapide de l'inspection générale.

Alexandra Cordebard adjointe Affaires scolaires VDP: Nous sommes sur un chemin, le travail n'est pas fini, l'évaluation a commencé très tôt, regard précis. Pour l'évaluation pédagogique la Ville n'est pas le pilote majeur. Les binômes portent leurs fruits, la formation est une priorité ce n'est pas fini. Ménage / hygiène : cadre qui prend du temps à bouger pour ne pas bouleverser la vie des écoles et des personnels.

M.Dechambre DASEN1 : Les 2 demi-journées banalisées sont reportées pas abandonnées.

FCPE PARIS : En plus du travail de terrain nous avons fait un sondage début mars auprès de tous les parents parisiens. 1230 réponses. Oui les REV sont invités au conseil d'école mais pas assez de réunions d'information. Les parents d'élémentaire veulent de l'info sur le contenu, en maternelle la demande est plus forte en général. Dispositif s'est beaucoup amélioré mais reste des sujets problématiques. Manque de cohérence éducative entre tous les temps périscolaires, manque de formation de certains intervenants, langage inapproprié, défaut de surveillance sur tous les temps périscolaires. Les enfants d'élémentaire sont très majoritairement satisfaits. Équipes plus stables qu'auparavant. En maternelle les parents considèrent que cela s'apparente encore trop à de la garderie. Ils réclament du sommeil pour leurs enfants. La maternelle reste le maillon faible malgré les efforts. Où en sont les formations , où en est-on sur l'articulation des temps périscolaires ? La Ville nous avait parlé d'une refonte, d'un réagencement des temps après l'école ? La question des créneaux de sport-piscine calés le mercredi matin continue de susciter des interrogations. Qui doit changer les enfants de maternelle ? Animateurs et Asems n'arrivent pas à se mettre d'accord. Lors d'absences 'intervenants, de grands groupes d'enfants restent dans la cour avec 1 seul encadrant, il y a t-il un volant de remplaçants prévus ? Il y a eu beaucoup d'efforts et de travail réalisés mais ce n'est pas terminé. Intervention intégrale voir document annexe

B. Julliard : Demande de transmission du sondage et position de la Fcpe

CFDT : Pas de temps sup. pour les Asems pour l'installation des ateliers. Pour le change des enfants pas de soucis ailleurs qu'à Paris, ce sont les animateurs qui le font autant que les Asems. Il faudrait 1 REV/ école. Missions expérimentales (malle) doivent se généraliser. Médecine scolaire sur le temps de l'Are ?

PEEP : Il faut un règlement intérieur du périscolaire basé sur des règles communes.

Alexandra Cordebard : Pour le ménage les heures d'intervention sont à revoir, l'articulation des temps périscolaires est à continuer.

B. Julliard : 24h par semaine d'école permet difficilement un équilibrage chaque jour. Le choix qui a été fait l'a été un peu par défaut puisque 3/4 d'heure d'atelier ne convenait pas. Continuer à réfléchir pour continuer à faire évoluer le rythme des élèves. Les progrès ont été réalisés grâce à tout le monde, pas fini. Le climat est quand même plus serein. Continuer à améliorer le dialogue avec tous les partenaires et à regarder les problèmes pour les régler.

Séance levée vers 11h30.

A relire : le compte-rendu du 1er Comité de Suivi d'Alfortville-1 décembre 2014

 

Nous contacter

Union Locale pour les Écoles d’Alfortville

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ulea.fr

Nous rejoindre sur Yammer

Top