Communiqué de Presse - Priorité à l'Education

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
COMMUNIQUE DE PRESSE des parents d'élèves dAlfortville
24 juin 2015
 

La tarification des NAPs et le courrier adressé aux parents ne rencontre guère d'adhésion, les représentants élus des écoles l'ont fait savoir via des courriers et ce communiqué de presse.

 

Communiqué :
 
Un fort mouvement de protestation populaire est en train de se créer à Alfortville suite aux dernières décisions très impopulaires prises par le maire, Monsieur Carvounas, et qui ont été communiquées aux familles par un courrier daté du 10 juin (joint à ce mail). Les représentants de parents de toutes les écoles de la ville ont dans la foulée rédigé un droit de réponse à ce courrier qu'ils jugent inacceptable, et ils sont en train de le diffuser assez largement: élus locaux et nationaux, membres du conseil municipal, direction académique, directions des écoles, CDEN, presse/médias et bien sûr tous les parents de la ville.

 

A la demande générale des parents de toutes les écoles, une manifestation sera organisée le 3 juillet, dernier jour de classe dans Alfortville pour demander à Monsieur le Sénateur-Maire  : 
 
- de tenir tous ses engagements, notamment celui inscrit dans le Projet Educatif de Territoire, extrait : "FONCTIONNEMENT DES NOUVELLES ACTIVITES PERISCOLAIRES - Ces activités sont ouvertes à l’ensemble des enfants fréquentant les écoles de 1er degré, d’âge maternel et élémentaire, à Alfortville. Elles sont totalement gratuites."
 
 - et de continuer à travailler dans le sens que tous les citoyens souhaitent : faire de la jeunesse et de l’éducation, la priorité de la Nation.

Le site 94 citoyens, qui a reçu ces lettres, a relayé notre mouvement sur son site, dans lequel Monsieur Carvounas  énonce des contre-vérités : 
 - Non, le comité de pilotage n'a jamais été informé et encore moins consulté sur une future tarification des NAPs ou un changement de taux d'encadrement.  
- Non, le maire n'est pas proche de l'enjeu éducatif et n'a été présent à aucun des 3 comités de pilotage et 4 comités de suivi de cette année scolaire. 
- Non il n'y a pas de concertation, ni d'intelligence collective dans la mise en place de la réforme, les résultats école par école des travaux du comité de suivi n'ont pas été communiqués aux 15 écoles concernées.
 
Cet article a vite été commenté par la communauté éducative. 

L'article est ici :
http://94.citoyens.com/2015/
les-parents-dalfortville-denoncent-la-fin-des-activites-peri-scolaires-gratuites,23-06-2015.html


Le Parisien en fait écho également ici : 

 
Un élu de Champigny sur Marne analyse les faits également sur son blog... : 
 

Enfin, l'association ULEA, qui fédère plusieurs associations de parents d'élèves, enseignants, directeurs d'école et associations de la ville, a regroupé sur son site toutes les lettres et autres manifestations de mécontentement sur son site : 
http://ulea.fr/actualites/91-cat-actualites-ulea/159-ecoles-mecontentes-tous-les-courriers.html
 
Pour les associations de Parents d'élèves et parents représentants de la Ville d'Alfortville (Groupes scolaires : Octobre, Barbusse/Grévy, Victor Hugo, Dolet, Kergomard/Lapierre/Louise Michel, Montaigne)

Nous contacter

Union Locale pour les Écoles d’Alfortville

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ulea.fr

Nous rejoindre sur Yammer

Top