Courrier au Maire des Représentants de Parents d’Élèves de 14 écoles d'Alfortville -14 décembre 2015

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les Représentants de Parents d'Elèves des écoles d'Alfortville et
L'Union Locale pour les Ecoles d'Alfortville

83 rue Edouard Vaillant 94140 Alfortville

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ulea.fr

Alfortville, le 14 décembre 2015

Objet : Mise en place de la réforme des rythmes scolaires

 

Monsieur le Sénateur-Maire,

Nous vous avons rencontré le 17 juillet dernier pour vous faire part d'un certain nombre de constats et inquiétudes concernant la mise en oeuvre des nouvelles activités périscolaires (NAP) dans les écoles d'Alfortville.

Nous avions, lors de cette rencontre, appelé de nos voeux un pilotage fort de la Mairie et le renforcement de la cohésion partenariale entre tous les acteurs.

Vous aviez indiqué que vous demanderiez à la DASEN de proposer un autre intervenant extérieur en plus de celui invité par l'ULEA que vous avez agréé (Claire Leconte).

Vous aviez également promis de mettre en place une concertation plus effective avec les représentants de parents d'élèves, même si cela signifiait plus de travail et d'investissement pour chacun d'entre nous.

En réponse à votre demande de propositions concrètes de ce 17 juillet 2015, l'Uléa vous a fait parvenir, dès le 29 juillet, le détail de l'intervention de Claire Leconte.

Par ailleurs, début octobre, les associations et listes de parents d'élèves vous ont également adressé des courriers.

Nous nous étonnons de l'absence de retour de la municipalité à ces courriers et propositions.

Nous nous interrogeons également sur l'absence de comité de suivi de la réforme, pourtant annoncé pour ce 1er trimestre de l'année scolaire, en dépit des relances des parents.

 

Dans un courrier général aux parents le 29 octobre 2015, vous faites part d'un certain nombre de décisions positives (dont la gratuité des NAP, la mission de travail confiée au maire adjoint délégué aux NAP...) et réaffirmez votre volonté de «maintenir le dialogue entre les parents et la municipalité».

De leur côté, les Représentants de parents d'élèves, anciennement et nouvellement élus, ainsi que l'Uléa, ont poursuivi leur réflexion et, dans le cadre du dialogue souhaité, font les propositions suivantes :- repartir des constats et grilles d'évaluation élaborés par le comité restreint sur le bilan des NAP (dont l'Uléa faisait partie) pour faire un état des lieux plus de 6 mois après. Qu'est-ce qui a évolué, s'est amélioré ? Cela permettra de requestionner les différents éléments.

 

A ces fins, constituer un trinome Référent Education Nationale + Responsable de site + Parent élu qui travaillera sur son école.

- définir, en accord avec M. Boudin, Maire Adjoint délégué aux NAP, le fonctionnement du comité de suivi, instance d’échanges et de réflexion pour faire évoluer le dispositif. Notamment en invitant les responsables de secteur, ju  squ'ici absents du comité, qui pourront ainsi travailler en aval avec les responsables de site à partir des orientations dégagées par le travail du comité de suivi.

- établir un état des lieux de la cohérence pédagogique des différents temps éducatifs.

Cette question concerne aussi l'Education Nationale mais pour la partie concernant la Municipalité, quel est le cahier des charges des référents Education Nationale (REN), comment les nouveaux REN sont-ils accompagnés pour ces tâches?

- réétudier la question du coût global du périscolaire, face aux mécontentements de nombreux parents quant à l’augmentation des prix des différents temps périscolaires et de l’annonce municipale de la gratuité des NAP pour une année supplémentaire uniquement (accès au périscolaire remis en cause pour certaines familles).

- inviter Claire Leconte aux futurs comités de suivi et organiser son intervention (voir le détail de la proposition de l'Uléa du 30 juillet 2015 ).

Convaincus de votre détermination à faire de l'éducation une priorité et à maintenir le dialogue avec les parents, nous attendons que ce dossier, qui continue de préoccuper tous les parents, puisse avancer dans le sens de la coéducation.

Dans l'attente de réponses à ces propositions, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Sénateur-Maire, l'expression de notre plus haute considération.

 

Signé : les Représentants de parents d'élèves des écoles Pauline Kergomard, Louise Michel, et Lapierre (FCPE Grand Ensemble), écoles maternelle et élémentaire Etienne Dolet (AIPEA, Liste Collectif Dolet, Liste Grandir à Dolet), maternelle Henri Barbusse (Liste indépendante, FCPE Barbusse), écoles maternelle et élémentaire Octobre (FCPE), maternelle Lacore-Moreau (Liste indépendante), maternelle Franceschi (Liste indépendante), élémentaire Montaigne (Liste indépendante), maternelle et élémentaire Victor Hugo (FCPE, liste indépendante), école Bérégovoy (FCPE) et l'Union Locale pour les Ecoles d'Alforville.

 

PJ : Proposition de l'Uléa d'intervention de Claire Leconte du 29 juillet 2015

 

 

 

Nous contacter

Union Locale pour les Écoles d’Alfortville

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ulea.fr

Nous rejoindre sur Yammer

Top