La solidarité, prendre soin de l'humain

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Chère communauté éducative, 

Nous sommes touchés car les jeunes, les étudiants, les profs, ceux qui aiment la musique et sortent le soir sont touchés directement, nous partageons la peine de leurs proches.

Pour "ne pas perdre sa qualité et sa fierté d'être homme" et "répondre à la terreur par plus de démocracie, plus d'ouverture, plus de tolérance", nous avons lu, entendu et partagé afin de continuer à vouloir grandir et éduquer.

Qu'avons nous vu et partagé, avec prudence et attention? (*)

Nous avons vu du partage et de la collaboration.
Une communauté d'éducateurs a partagé son expérience et ses intentions afin de mieux se préparer à accueillir les élèves ce lundi.
Ils l'ont fait sans relâche tout le week-end avec leurs interrogations et leur expertise.
Parmi eux, beaucoup d'enseignants ont diffusé via twitter, leur blog, leur forum collaboratif des séquences pédagogiques, leurs outils, leurs mots d'encouragement.
le Café Pédagogique, les Cahiers Pédagogiques, Pomme d'Api, le SE-Unsa, le Snuipp... tous ont continué à fournir des ressources.
Les anciens articles d'Eduscol (Aborder un évènement collectif violent, Liberté de conscience, Liberté d'expression) et nouveau (Savoir accueillir la parole des élèves après les attentas...) ont été mis en avant.
Une vidéo trés recommandée a circulé, celle de Serge Tisseron, chercheur, docteur en psychologie, sur la manière de réagir face aux questions des enfants, même les tout petits.
Des profs documentalistes ont fourni un mur collaboratif avec plus de 100 dessins de presse ou d'artistes.
Astrapi, Mon Quotidien et le Petit Quotidien sont en téléchargement gratuit, les parents y trouvent beaucoup d'aide.
Ils continuent.

Nous avons recherché la vision des artistes.
Relire "J'atteste" d'Abdellatif Laâbi et regarder les réactions des artistes, la vision du monde qu'ils proposent, à travers leurs dessins et leurs oeuvres, le street art qui s'empare déjà des lieux de l'attentat.

Nous avons aimé voir la solidarité et la montrer à nos enfants.
La volonté et les actes de solidarité se sont exprimés aussi à travers les médias sociaux et les hashtags ‪#‎dondusang‬, ,‪#‎PorteOuverte‬ pour accueillir chez soi, ‪#‎LiberteEgaliteFraternite car même Obama le dit‬, ‪#‎NotAfraid‬,‪#‎FluctuatNecMergitur car Paris ne sombrera pas‬, ‪#‎NousSommesUnis‬ car c'est ainsi, #educattentats pour toutes les ressources, #ecolespourlapaix, #monplusbeausouvenirdubataclan car la musique passionne.
Du monde entier, sont arrivées les nouvelles couleurs bleu blanc rouge des monuments.
Un grandiose choeur a chanté à l'Opéra à New-York pour la France.
La solidarité continue.

Nous continuerons à parler de l'humain car nous avons entendu que "Prendre soin de la vie et de l'humain, avec une infinie tendresse et une obstination sans faille, est, aujourd'hui, la condition de toute espérance. 
Sachons qu'un seul sourire échangé, un seul geste d'apaisement, aussi minime soit-il, peut encore, contre tous les fatalismes, contribuer à nous sauver de la barbarie."

Ainsi nous avons relayé les mots d'un groupe de musique MGMT, la volonté de continuer, les témoignages des profs ("Demain lundi, demain la vie), des parents, et redit encore et encore merci aux Profs, merci aux parents, merci à tous les co-éducateurs. 

Echanger c'est prendre soin de l'humain, merci pour tous vos échanges, continuons.

(*) à travers les mails, notre page FB (le plus simple), twitter, sur ulea.fr...


 

Nous contacter

Union Locale pour les Écoles d’Alfortville

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ulea.fr

Nous rejoindre sur Yammer

Top