Compte-rendu AG 1 ULEA 30 septembre 2014

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Compte rendu de la réunion du 30 septembre 2014 à L’école Barbusse de
l’Union Locale pour les Ecoles d’Alfortville.


Étaient présentes 31 personnes (parents d’élèves, enseignants, directeur) représentant les écoles Henri Barbusse, Octobre, Victor Hugo, Etienne Dolet, Lapierre.
La mise en place des nouveaux rythmes scolaire a amené du sang neuf à l’association. L’ordre du jour a été un peu bousculé, les sujets des rythmes scolaires et NAP ayant débordés sur l’horaire prévu. Je commence ce compte rendu par les autres points.


Prochaine réunion jeudi 16 octobre à l’école Victor Hugo à 20h (sous réserve d’acceptation par la mairie), l’ordre du jour sera diffusé plus tard ainsi que la confirmation du lieu.
 

Étude et devoirs / Compagnie des parent

Un début de réflexion est amorcé par l’association « la compagnie des parents » sur le coût de l’étude du soir, qui est identique quel que soit la situation de la famille, quel que soit le quotient familiale. L’association la compagnie des parents, qui intervient aussi dans le cadre d’un contrat d’accompagnement à la scolarité (CLAS), souhaite approfondir la réflexion sur la question de l’aide aux devoirs ainsi que du statut des devoirs.
Poste de maître spécialisé non pourvu (réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté RASED)
Un poste de maitre G (rééducateur) est non pourvu sur le sud de la ville.
Un rappel des actions/réflexions de l’an dernier a été fait, certaines idées (pas toutes) avancées par l’ULEA ont eu des échos auprès de la mairie.
 

L’organisation des Nouvelles Activités Périscolaires
Le taux d’encadrement est défini globalement pour une école sur la base de 1 animateurs pour
14 enfants en maternelle et 1 pour 18 en élémentaire. Ce taux n’est pas atteint partout, par
ailleurs, il faudra demander d’accéder au cahier charges auquel la ligue de l’enseignement a
répondu.
 

L’organisation bis : Sorties d’écoles
Plusieurs problèmes de sorties d’écoles ont été remontés. Les principales difficultés rencontrées sont attribuées aux directives différentes qu’essaient d’appliquer les animateurs pour la sortie des enfants (signatures des parents, entrée des parents dans l’école élémentaire) comparé aux pratiques des enseignants (habitude des visages des parents …). Ce problème se révèle très important pour les grands établissements scolaires (500-400 élèves) rallongeant
énormément le temps de sortie. Dans l’immédiat, il est convenu de trouver des solutions localement (entre directeur, responsable des NAP, et représentants des parents) pour fluidifier les sorties sans compromettre la sécurité des enfants. (Dans le cas de Victor Hugo, ces fins de NAP accentuent les problèmes des sorties d’élèves déjà plus difficiles depuis les travaux de l’entrée de l’école).
 

Réunions Nouvelles Activités Périscolaires (NAP) dans les groupes scolaires
Un calendrier est en train d’être mis en place par la mairie pour organiser des réunions
d’informations entre les responsables des NAP, les directeurs, les services de la mairie
concernés et les parents. Lorsque ces réunions ont déjà eu lieu (par exemple Octobre
élémentaire ou Barbusse), le dialogue est possible, bien qu’il semble que certaines directives
faites aux animateurs sont de ne pas s’exprimer en public en dehors du cadre d’une réunion.
Visite pendant les temps des Nouvelles Activités Périscolaires (NAP)
A Barbusse, un parent élu a demandé au directeur et au responsable des NAP de pouvoir
observer les activités pendant les NAP. Ces observations réalisées tout au long du mois de
septembre ont permis d’avoir un regard global sur le développement des NAP en maternelle à
Barbusse (le document qu’ils ont rédigé est disponible, demandez-le, c’est une mine
d’informations de l’état des lieux à Barbusse). Ce type de visite permettrait à l’échelle
d’Alfortville de vraiment savoir « ce qu’il s’y passe », pour nourrir la réflexion et d’avoir des
points solides de discussion (avec la mairie). N’hésitez pas à demander dans vos écoles.
 

Le contenu des Nouvelles Activités Périscolaires
A part en effectuant des visites directes, que sait-on de ces nouvelles activités ?
Ce que l’on sait :
En élémentaire Il existe 5-6 parcours qui vont d’une période de vacances scolaires à
une autre. Normalement les activités sont identiques les 2 jours, sauf quelques activités, pour
permettre un vrai développement de l’activité. Ces activités sont décrites dans des classeurs.
En maternelle Des parcours sont prévus pour les grandes sections mais seuls certains
d’entre eux sont exploitables à condition de les adapter à l’âge des enfants. D’autre part, tout
le matériel n’est pas encore disponible Pour les moyennes sections il devrait y avoir des
parcours dans un certain temps. D’après la ligue de l’enseignement, le projet serait une
adaptation des parcours des grands à l’âge des moyens, c’est-à-dire une adaptation
d’adaptation… Pour les petites sections, rien de spécifique n’est et ne sera prévu pour le
moment, considérant qu’on peut les laisser se réveiller tranquillement et les accueillir en
douceur après la sieste. Certains thèmes ne semblent pas adaptés aux enfants de maternelle
(exemple : la nutrition).
Un réel problème de contenu se pose au niveau de la maternelle. Il semble indispensable de
travailler en partenariat, conformément à l’esprit de la refondation.
Il est primordial de différencier la maternelle de l’élémentaire, tant du point de vue des
contenus que de l’organisation.
Ce que l’on ne sait pas :
Le contenu exact de ces classeurs.
Ce point soulève la question de la spécialisation des animateurs. Actuellement le choix a été
fait de laisser un animateur avec son groupe classe toute l’année. Ces animateurs sont donc
face aux classeurs de toutes les activités qu’ils devront intégrer. Ne vaut-il pas mieux qu’ils
soient spécialistes d’une activité pour mieux se former, mieux la présenter, mieux répondre
aux questions des enfants ?
Disponibilité des cars
L’organisation initiale des cars (tous les cars sont « réquisitionnés » pour les NAP à 14h) fait
débat dans les écoles, limitant les sorties scolaires classiques.
Pour avancer sans s’épuiser plusieurs groupes/commissions ont été organisé(e)s :
Commission grille d’évaluation : Sur la base d’un premier jet de grille d’évaluation, un
questionnaire va être élaboré pour être ensuite diffusé dans les écoles. Le but est de recueillir
les points de vue des différents intervenants (parents, animateurs, enfants, …) pour savoir ce
qui fonctionne ou pas et pouvoir argumenter les discussions avec la mairie.
Commission organisation des rythmes scolaires : Le but est de recueillir les informations des
écoles et réfléchir sur les côtés pratiques (sorties des élèves, cars, liaisons enseignantsanimateurs
…)
Commission Contenus et Formation : Le but premier sera d’aller plonger le nez dans ces
fameux classeurs d’activité.
Derniers points :
Un site internet est en projet pour mettre à disposition des informations et notamment des
documents.
Et toujours, pour transmettre des informations à l’ensemble de l’ULEA, la liste de diffusion
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et pour contacter le bureau uniquement Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pierre

Nous contacter

Union Locale pour les Écoles d’Alfortville

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ulea.fr

Nous rejoindre sur Yammer

Top