Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Liste GARNIT

10 POINTS QUE NOUS AVONS RETENUS DU CONSEIL D'ECOLE
 ELEMENTAIRE ETIENNE DOLET-MARDI 3 NOVEMBRE 2015.


  • Les punitions collectives ne sont pas tolérées lors des temps périscolaires (pause méridienne, NAP etc....). S'il y a une sanction, celle-ci est expliquée à l'élève. Nous avons redit l'importance de la prise en compte de la parole de l'enfant.
  • Les enfants gardent le même animateur pour les NAP le lundi et jeudi, contrairement à l'année dernière.
  • Un journal « Daily Dolet », conçu par les enfants pendant un des ateliers NAP, sera distribué.
  • Les billes, permises pendant la récréation, sont interdites pendant la pause méridienne car d'autres activités osnt proposées et les billes sont sources de conflit.
  • Une information sur les restrictions pour faire rouler les cartables à roulettes dans l'école sera faite aux parents pour qu'ils puissent adapter leurs achats
  • L'information aux parents sur l'ouverture ou non du centre de loisirs (ALSH) pendant les petites vacances à Dolet sera faite avec un délai leur permettant de s'organiser (pas d'ALSH à Dolet pendant les vacances de Noël, pour février un sondage serait utile).

  • Une vraie collaboration existe entre les équipes du périscolaire et les enseignants. Si les relations parents-enseignants sont bonnes, des familles remettent trop facilement en cause le travail des animateurs. Madame Richard souhaite des relations de confiance et montrer leur unité.
  • Malgré des besoins confirmés par les enseignants, le groupe scolaire Etienne Dolet ne bénéficie pas du RASED (réseau d'aides spécialisées pour les élèves en difficulté), si ce n'est l'intervention du psychologue scolaire, obligatoire. Cela perdure depuis 2012.
  • Avec la polémique et le report des élections dans 9 écoles d'Alfortville, la liste Garnit a redit son attachement fondamental aux missions des représentants de parents d'élèves: celles-ci sont centrées sur l'intérêt de l'enfant, son bien-être à l'école et la qualité de ses apprentissages, loin de toute instrumentalisation de l'Ecole. Dans ce cadre, nous attendons une réponse du Maire suite à notre courrier du 5 octobre 2015, courrier qui sera annexé au procès-verbal du conseil d'école. Mme Santiago, Elue, a souhaité une copie du courrier que nous lui avons remis.
  • L'objectif premier de la réforme des rythmes est l'amélioration des conditions d'apprentissage des enfants. Sur l'impact sur les aprentisssages, une enseignante a dit qu'à part la matinée rallongée de 3h30 qui permet une meilleure utilisation des temps pour les séquences d'apprentissages (pic de vigilance pour un travail de fond, de recherche et une attention mobilisée), les autres impacts sont négatifs : désorganisation entre des jours longs et des jours courts, repères difficiles à trouver pour les élèves de CP et aussi CE2.

Nous contacter

Union Locale pour les Écoles d’Alfortville

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ulea.fr

Nous rejoindre sur Yammer

Top