Motien présentéé lors du conseil du 15 juin 2015

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Motion des représentants des parents d’élèves FCPE
du groupe scolaire Victor Hugo maternelle
en préambule au vote soumis lors du conseil d’école du 15 juin 2015
concernant l’alternance des jours de NAP


La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République de juillet 2013 stipule que « pour garantir la réussite de tous, l’école se construit avec la participation des parents(…). Elle s’enrichit et se conforte par le dialogue et la coopération entre tous les acteurs de la communauté éducative. »
Aussi, nous parents élus, représentants des parents d’élèves du groupe scolaire Victor Hugo maternelle souhaitons profiter de l’occasion qui nous est donnée en conseil d’école de réaffirmer notre volonté de voir les avis et votes exprimés dans ce cadre officiel, entendus et respectés par l’ensemble des membres de la communauté éducative.


La communication des procès-verbaux et avis votés lors des différents conseils d'école alfortvillais concernant les temps périscolaires doivent être diffusés à l’ensemble des acteurs.


Nous aimerions que les comptes rendus des évaluations décidées par le comité restreint (visites d'observation) soient communiqués aux premiers concernés : c’est à dire à chaque école et à leurs représentants des parents d'élèves. Il est normal que les référents Éducation aient ces grilles et commentaires à leur disposition !
De même, alors que le PEDT devrait être un outil permettant un travail commun « recentré sur l’enfant », un travail de construction nécessitant un « lien de confiance » de l’avis même de Mme Laporte, directrice académique des services de l’Éducation Nationale exprimé lors du dernier CDEN, il n’a à ce jour toujours pas été présenté aux conseils d’école.


Nous déplorons également la non-communication des décisions concernant les temps de l'enfant prises lors des conseils municipaux et l’absence totale d’explications. 


Nous ne pouvons accepter de continuer à fonctionner ainsi. 


Nous manifestons notre désaccord sur les orientations prises par la municipalité concernant les temps des nouvelles activités périscolaires :


- La modification du taux d’encadrement des NAP adoptée lors du dernier conseil municipal, faisant passer le taux dérogatoire pour la nouvelle norme : soit 1 animateur pour 18 en élémentaire contre 1 pour 14 actuellement (1 pour 14 en maternelle, contre 1 pour 10). Modification qui n’a pas été communiquée aux parents élus. Nous déplorons que cette modification entraîne le licenciement des deux animatrices Maïmouna et Awa, qui intervenaient à l’école maternelle Victor Hugo. Ces animatrices de qualité sont appréciées tant des enfants que des parents. Nous ne comprenons pas qu’elles puissent être licenciées pour un motif d’ordre économie contraire à celui de nos enfants.    


- La baisse des intervenants spécialisés et des crédits alloués annoncés par M. Tisseyre lors du dernier comité de suivi. Nous nous interrogeons sur la proportion de cette baisse ? Sachant, qu’aujourd'hui 15% des ateliers NAP sont menés par des intervenants associatifs ou autres que Ligue.


D’autres solutions existent. Ouvrons le débat.


Cette absence de dialogue ne permet pas de créer un climat serein propice à la confiance et nous amène à nous interroger sur la nécessité de ce vote concernant l’alternance, alors même que les avis émis en Conseil d’école ne sont pas suivis par la DASEN et que les sujets évoqués plus haut nous apparaissent autrement plus importants. 


Cependant, nous acceptons de prendre part à ce vote dans un souci de transparence avec les autres écoles à qui l’alternance a été promise, mais nous restons convaincus que ce vote ne changera rien et que l'alternance ne résoudra rien. C’est pourquoi nous souhaitons une vraie réflexion pour les années suivantes, basée sur une réelle évaluation du dispositif permettant une qualité de contenu et d’organisation indispensable pour résoudre les questions de fatigue, d’horaire, de jour et de lien avec les projets d’école.